3 astuces pour profiter davantage des hautes saisons

Pour tirer davantage de profit des hautes saisons, il faut anticiper une stratégie d’accueil. De cette manière, vous vous préparez pour offrir aux locataires des offres irrésistibles. Mais, comment se prépare-t-on à la haute saison ? Voici trois conseils pour vous aider au mieux à accueillir les locataires pendant les hautes saisons.

Définir à l’avance le prix à appliquer pendant les hautes saisons

L’idée est de définir à l’avance un prix personnalisé pour les mois, les semaines et les nuits spécifiques. Pourquoi ? De cette façon, les locataires ayant l’habitude de planifier leurs vacances seront taxés sur les prix de haute saison. D’ailleurs, l’idéal est de le fixer des mois à l’avance ! Par ailleurs, n’oubliez pas de toujours mettre à jour les prix à la nuit. La plupart des propriétaires aguerries fixent un jour pour actualiser leurs calendriers.

Bonifier les locataires qui réservent à l’avance

Pour avoir une annonce spéciale, pourquoi ne pas présenter aux locataires votre calendrier des mois à l’avance. Pour attirer les locataires qui réservent tôt leurs vacances pendant la haute saison, l’astuce est d’accroître votre fenêtre de disponibilité. Par ailleurs, l’ajout d’un rabais pour les réservations anticipées de 10% aux réservations réalisées à 36 mois en avant permettra d’avoir un prix original barré sur le tarif d’origine : c’est une sacrée publicité ! À titre d’information, les rabais inférieurs à 10% ne permettent pas d’apparaître le prix original barré, mais cela aide beaucoup les locataires à faire des réservations anticipées.

Ne favorisez pas les séjours à court terme

La dernière astuce est d’éviter de louer à court terme votre chalet. Le mieux est d’accroître la durée minimum de séjour pendant la haute saison vis-à-vis de la limite traditionnelle. Bien évidemment, à l’approche des hautes saisons, il est tout à fait possible de modifier ce paramètre si vous avez peur d’être trop limitatifs.